CEREMONIES DU 11 NOVEMBRE 2014
2014 - CEREMONIES DU 11 NOVEMBRE 2014
PATRIMOINE
CEREMONIES DU 11 NOVEMBRE 2014
Publié le 11-11-2014
C'est sous un soleil généreux que se sont déroulées le 11 novembre les commémorations du centenaire du début de la Grande Guerre, en 1914. Tout d'abord au cimetière où se sont exprimés Francis Méresse et Michel Delcroix, les présidents des sections locales de l'UNC et des ACPG-CATM. Vincent Ledoux a lu ensuite le message du Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, Kader Arif, le temps de dépeindre à la fois l'horreur de cette guerre avec les 27000 vies fauchées le 27 août 1914 avant le sursaut et l'espoir. « Le centenaire de la Grande Guerre mêle intimement mémoire familiale et mémoire nationale », a souligné Kader Arif en rappelant qu'aujourd'hui, « la mémoire de la Grande Guerre est une mémoire mondialisée – avec notamment l'anneau des 600 000 noms gravés à N.D. de Lorette – et pacifiée ».L'émotion des enfants de CM2 énumérant les noms des soldats tombés au champ d'honneur en 1914 avant de déposer des roses blanches au pied du monument aux morts a précédé celle, plus vibrante encore, des chants entonnés devant l'Hôtel-de-Ville par l'interprétation magistrale de Jean-Vital Petit, Ténor de l'Opéra de Paris, d'Ariane-Olympe Girard, Soprano émérite, des ensembles vocaux adultes et enfants de l'Ecole Municipale de Musique.Des chants patriotiques ont ainsi accompagné la lecture des lettres poignantes d'Eugène Duprez, le fils de l'ancien notaire roncquois né en 1895 et parti lui aussi dans l'enfer des tranchées dont il ne reviendra pas, mort au combat le 31 mai 1918. « Ces lettres rappellent combien l'émotion fut intense à ce moment-là, comme les privations. Ce temps est révolu mais il a été vécu », a rappelé le Maire, s'interrogeant sur nos devoirs d'aujourd'hui : « Que fais-je pour la République lorsque la paix est menacée ? Eugène Duprez avait compris combien il fallait se mobiliser, se rassembler lorsque le danger était à nos portes. Aujourd'hui, la République nous appelle à faire mémoire ensemble, à ne pas oublier. »« Notre génération comme celle des enfants qui ont chanté n'ont pas connu la guerre, les soldats de la Grande Guerre ne sont pas morts pour rien, ils sont morts pour que nous puissions vivre dans la paix », a poursuivi Vincent Ledoux. Le moment intense de communion vécu autour du Maire et des nombreux élus a été comme une lumière pour que la dignité humaine se nourrisse toujours de valeurs intangibles comme l'égalité, la liberté et la fraternité. (Ph. Thierry Thorel)Vous pourrez retrouver la vidéo des commémorations du centenaire de la Grande Guerre dès le 13 novembre, en fin de journée sur www.roncq.fr ou sur http://www.youtube.com/user/villeroncq
+
+
+
+
+
+
+
+
+
© Mairie de Roncq - 18, rue du docteur Galissot CS 30120 59436 Roncq Cedex
Tél. 03 20 25 64 25 - Fax 03 20 25 64 00